En 2016, Elodie Foubert intègre la compagnie Frappe-Tête Théâtre et s’associe avec Guillaume Hermange pour donner une nouvelle direction artistique à la compagnie. Il décident de travailler en binôme. C’est donc un regard féminin/masculin qui anime ce nouveau travail de Création. Pour marquer ce tournant, ils décident de donner un nom à leur travail de collaboration au plateau, que ce soit à la mise en scène ou à l’écriture: La Voyoute.

 

img

En 2016, Elodie propose un nouveau cycle de travail autour de thématiques telles le l’identité, le genre, la quête de soi. Elle porte à la scène des sujets réels, des faits qui ont réellement existé, avec particularité d’être toujours des histoires à l’intérieur de la grande Histoire. Comme une manière de rendre hommage aux laissés-pour-compte, aux marginaux, aux inclassables… ceux à qui la vie a fait faire un pas de côté.

Travailler sur de tels sujets voulait dire osciller entre la fiction et la réalité, le fait divers et le mythe, le mensonge et la vérité. Il y a un besoin fort de multiplier les points de vue dans son travail, un peu comme au cinéma, donner l’impression que par moment des fenêtres s’ouvrent dans un plan d’ensemble, comme pour capter toute la subtilité et la fragilité d’un instant avec pudeur et sensibilité. Et quand la parole ne se délivre pas, les images prennent le dessus, toujours dans une volonté de créer de l’extraordinaire, sublimer le banal en allant tirer des ficelles magiques dans les plus infimes détails.

Maryanne

Création 2021-2022

A la recherche de Anne Bonny et Mary Read, célèbres pirates du 18ème siècle, ayant fait trembler les mers des Caraïbes.

Un portrait de femmes résolument moderne.

Domino Rouge

Création 2017

« L’histoire d’un homme qui ne s’est jamais remis de ne plus être une femme. »